C35 J39 – Le début d’un autre voyage ?

Ulysse est bien installé sur l’Ile où on a débarqué. La bonne nouvelle a été confirmée aujourd’hui par un taux à 3638. J’appellerai demain pour caler la première échographie. A moins d’une chute brutale, notre  périple durera encore huit mois. On se sent un peu faible sur nos jambes. On a navigué si longtemps qu’on tangue encore quand on marche mais on avance. On guette le moindre nid-de-poule qui nous ferait trébucher mais on combat l’anxiété, conscients de la chance déjà d’en être arrivés là. 

A moins qu’on doive rebrousser chemin, je n’écrirai pas durant cette partie de l’odyssée. Parce que c’est un autre voyage. Un voyage dans lequel je ne vous forcerai pas à embarquer. Je sais que même si les nouvelles de celles qui ont pris le train font plaisir, elles soulèvent aussi des lassitudes et des chagrins. Si je ressens le besoin de partager de nouvelles inquiétudes et de nouvelles joies, j’ouvrirai un autre journal. J’ai l’impression de vous trahir en partant devant comme ca… Mais je ne vous oublie pas mes sœurs de galère, mes copines de PMA. Je continuerai à vous suivre,  et à croiser fort pour vous. Votre soutien dans les épreuves a été extrêmement précieux. Sans vous, j’aurais si souvent baissé les bras. Merci. Merci. Merci. ✨

Publicités

72 réflexions sur “C35 J39 – Le début d’un autre voyage ?

  1. Je vous souhaite un voyage magnifique, qui ne soit que le début d’une aventure infiniment belle.
    Si tu écris une suite ailleurs, fais-moi signe, ça me ferait bien plaisir de continuer à lire ta jolie plume et d’avoir de tes nouvelles.
    Gros bisous ❤

    J'aime

  2. Ah non ! Une très bonne nouvelle et une très mauvaise en même temps : j’aimerais tant continuer à te lire … mais je comprends ta décision …
    Tu vas nous manquer, n’hésite pas à nous faire signe si tu écris ailleurs …
    Et bon vent bien sûr, je suis si contente pour vous … ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ma Simone adorée. J’aime trop écrire pour abandonner complètement mais peut-être différemment. J’y réfléchis. Et je ne reste pas loin ! Je vais te coller aux basques jusqu’à ce que tu montes dans ce train ! Je t’embrasse fort 💖

      Aimé par 2 people

  3. Quelle bonne nouvelle Pénélope. Je vous souhaite une belle première rencontre avec votre petite bulle d’espoir dans peu de temps, la première d’une longue série.
    J’espère que nous aurons de tes nouvelles de temps en temps. Tes articles vont me manquer.
    Je t’embrasse fort et je vous souhaite un très beau voyage.

    Aimé par 1 personne

  4. Ma très chère Pénélope,
    Je suis à la fois infiniment heureuse pour toi, et peinée à l’idée de ne plus lire tes si jolis mots. Je te souhaite le plus merveilleux des voyages et le plus beau des accostages. J’espère très fort que tu n’auras plus jamais besoin de revenir écrire ici… mais égoïstement, j’espère que tu en auras envie.
    Je t’embrasse très fort 💕

    Aimé par 1 personne

  5. Oh ma douce Pénélope,
    Je te souhaite un bien beau voyage, sans vent contraire, pour qu’enfin Thésée et toi puissiez dans quelques mois tenir votre Ulysse dans vos bras.
    Cela serait une si belle fin pour cette épopée dans laquelle tu nous as emportées. Tu as une si belle plume, j’espère que tu continueras à écrire une nouvelle histoire dans une belle page blanche.
    Et je compte sur toi pour nous dire où et nous donner des nouvelles, sous une forme ou une autre. Tu me manqueras sinon ma jolie.
    Je t’embrasse très fort ! 💖💖

    Aimé par 1 personne

    1. 💖 toi aussi tu me manquerais. C’est pourquoi je ne serai pas très loin. Et peut-être aussi bientôt une nouvelle page ; je n’ai pas encore les mots et les idées. Mais ça viendra sous une forme ou une autre. Je t’embrasse fort. Et je chauffe les sièges du wagon dont un tout près de moi pour toi.

      Aimé par 1 personne

    1. Coucou Migoune ! Oui tout va bien : nausées, essoufflement, mal au seins… Tout indique qu’il fait sa place. On a vu et entendu deux fois son petit cœur. ❤️ Quelle émotion ! Mais je n’arrive pas à me défaire de la prudence, je serai plus sereine après l’écho du 28 décembre à 12sa. Et toi comment vas-tu ? Plus que deux mois c’est ça ?

      Aimé par 5 people

      1. ❤ Je suis vraiment contente pour vous, c’est magnifique! C’est bien difficile de se défaire de la prudence (je n’y suis toujours pas arrivée) mais finalement c’est pas grave, l’important c’est que tout se passe bien. Vivement le 28 alors! 😉 De mon côté ça va, j’ai tellement hâte! Oui encore 2 mois! Gros bisous 😘

        Aimé par 1 personne

  6. Bonjour Penelope, Voilà un moment que je voulais laisser un commentaire (mais je devais d’abord me créer un identifiant). Je lis depuis quelques mois seulement les blogs de PMA, sans oser commenter, mais le jour où j’ai vu ce post sur ton site j’étais si heureuse! Pour toi et Ulysse, après ce long parcours, et aussi plus égoïstement pour l’espoir que tu me donnes. Beaucoup arrêtent d’écrire après l’arrivée d’une grossesse (enfin!) mais du coup la toile ne reflète pas toujours le bonheur qui peut nous attendre au bout du parcours PMA. J’en venais, nouvelle venue dans ce petit monde, à penser que la PMA ne pourrait pas nous apporter ce que l’on espère tant, finalement. Peut-être qu’ un jour tu pourrais publier un post sur la grossesse et l’arrivée de ton enfant avec les yeux d’une ancienne infertile?Comme tu le mentionnes, pas facile d’entendre les nouvelles mamans raconter leur bonheur, bien sûr, mais un témoignage de « l’après » PMA peut-être précieux. Ca changerait des gens qui nous renvoient à notre bonheur de nullipares qui n’ont pas à gérer couches, pleurs nocturnes, nounous, rhumes…
    Comment vit-on sa grossesse avec le yeux d’une ex-PMette? est ce qu’on oublie toute cette attente, comme je l’ai souvent entendu?
    Bonne continuation quoi qu’il en soit..!! beaucoup de bonheur

    Aimé par 1 personne

    1. Chère Birdie, merci beaucoup pour ton message. Je te souhaite de tout mon cœur la même réussite.
      Je me reconnais dans ta réaction. J’aimais apprendre les bonnes nouvelles sur la toile. Ça étoffait mon espoir et j’étais sincèrement heureuse pour les autres. J’évitais par contre les articles sur la grossesse et la maternité qui suivaient ; pire, les voir dans mon fil me rappelait douloureusement mon ventre vide. C’est pourquoi j’ai préféré quand mon tour est venu m’éclipser.
      Je savais qu’un jour j’aurais envie de raconter autre chose. Je m’étais fixée l’écho des trois mois pour recommencer. J’avais besoin de réfléchir à quoi dire, les articles MILK n’étant pas vraiment ma tasse de thé et surtout ce premier trimestre est une navigation entre deux eaux. Oui, on oublie l’attente quand enfin on en est là ; ce qu’on n’oublie pas, c’est la prudence, trop échaudées d’avoir subi des espoirs brisés. C’est si précieux et ça parait si fragile qu’on a peur qu’on nous l’ôte brutalement.
      La semaine prochaine, je pousserai sûrement un grand soupir de soulagement et je jetterai peut-être l’ancre ailleurs… Si c’est le cas, je viendrai donner l’adresse de la baie par ici.
      Bon courage Birdie. Un jour sous ton sapin, il y aura une tout petite pointure à côté de vos chaussures. Des baisers.

      Aimé par 1 personne

      1. L’attente doit une fois de plus te paraître bien longue!! Je suis heureuse de lire que tu as décidé de continuer un blog. Ton écriture est un véritable plaisir. Et la douceur de tes textes laisse deviner la maman que tu seras…

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s